Contexte

La pandémie de la Covid-19 cause une crise sanitaire et économique mondiale inédite, qui risque de creuser davantage les inégalités en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement en Afrique de l’Ouest. En cette période, les services de l’eau et de l’assainissement constituent un maillon clé de la lutte contre la pandémie, assurant des services essentiels, et permettant aux usagers une hygiène qui est le premier rempart contre la maladie.

Dans le département du Mono, la situation sanitaire est préoccupante. Si le côté amont de l’accès à l’assainissement se porte mal, le côté aval est encore pire. Il n’existe ni service public ou privé de vidange de fosses, ni site de dépotage et de traitement. L’action envisagée, la gestion intercommunale de l’hygiène et de l’assainissement, s’inscrit dans la vision globale du Groupement Intercommunal du Mono (GI-Mono) qui est de faire du Mono un département propre, sain et vert.

Le projet contribuera à améliorer les conditions de vie de la population dans le département en développant l’accès à un service d’assainissement géré en toute sécurité et à un coût abordable, et participera ainsi à la lutte contre la propagation de la Covid-19.

RÉSULTATS ATTENDUS

À la fin de cette phase pilote de 24 mois :

  • Un service de collecte, traitement et valorisation des boues de vidange est mis en place
  • Un programme de sensibilisation à l’hygiène, l’assainissement et de prévention aux risques d’infection à la Covid-19 est mis en œuvre dans le département du Mono en impliquant particulièrement les femmes
  • L’expérience est capitalisée et partagée.

 

PARTENAIRES

Le GI-Mono, maître d’ouvrage du projet, est une association intercommunale créée en 2008 par les six communes du Mono en vue de fournir avec plus d’efficacité et d’efficience les services essentiels dans les domaines de l’environnement, de l’hygiène et de l’assainissement aux populations du territoire intercommunal.
Le GI-Mono conduit déjà des actions qui concourent à cet objectif notamment par la mise en place depuis 2012 d’un service de gestion intercommunale des déchets solides ménagers dans toutes les villes du Mono. Le présent projet s’inscrit dans la poursuite de cette dynamique. Par ailleurs, 6 OSC seront formées et accompagnées pour la mise en œuvre des campagnes de sensibilisation et de prévention.

Durée

De décembre 2020 à Décembre 2023

Budget

695 125 Euros