Accueil > Voir toutes les actualités > Interview de Nicolas Derenne - Directeur Pays Haïti

Interview de Nicolas Derenne - Directeur Pays Haïti

Interview de Nicolas Derenne - Directeur Pays Haïti

Mercredi, 26 Octobre 2016

Nicolas Derenne, Directeur Pays Haïti pour Initiative Developpement se trouve dans le bas Nord-Ouest du Pays. Il nous fait un état des lieux de la situation sur place.

Pouvez-vous décrire le "décor", ce qui a changé depuis le passage de l'ouragan ?

Le décor dans le Bas Nord-Ouest : Tous les habitants ont normalement un "jardin" où ils cultivent du manioc, du pois congo, des bananes... La grande majorité de ces parcelles ont été détruites. Beaucoup d'arbres tombés, des branches jonchent le sol... Ces derniers jours, les gens ont beaucoup rassemblé tous ces branchages et les accumulaient devant chez eux. Tout ce bois servira probablement à faire du charbon à court terme.

De quoi vivent les habitants du Nord Ouest ? et quels impacts aura cet ouragan à court terme ?

Les gens avaient tous des chèvres, depuis les paysans jusqu'aux Maires, en passant par nos collaborateurs. Il s'agit pour la population de ressources importantes, qui jouent pratiquement un rôle d'épargne. Ils peuvent normalement revendre leurs chèvres lorsque nécessaire, ou les garder pour les grandes occasions en cas de meilleures conditions conjoncturelles. Or, avec l'ouragan, la majorité des cheptels des habitants du Nord Ouest n'ont pas résisté à l'ouragan. Les gens se sont retrouvés les jours suivants à consommer abondamment la viande, tant qu'elle était encore bonne. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, et des jours difficiles s'annoncent. De manière plus large, le paysage n'a pas l'air dénaturé: il est presque plus vert, en raison des pluies intenses qui sont tombées. Mais cela n'est pourtant qu'une impression. C'est en interrogeant les familles et en visitant les maisons et leurs jardins qu'on se rend compte de l'étendue des dégâts.

La semaine dernière, le Nord Ouest a été touché par des pluies diluviennes, comment est la situation aujourd’hui ?

Suite aux dernières inondations de la semaine passée, la situation a encore empiré dans le Bas Nord-ouest, et en particulier dans la Commune de Baie de Henne. Des trombes d'eau se sont déversées, et ont détourné le lit d'un cours d'eau. Celui-ci s'est abattu sur la petite ville, l'a inondée et y a drainé des tonnes d'énormes rochers. Ceux-ci ont provoqué d'importants dégâts en ville, ont recouvert les routes et les propriétés des habitants.

Quel est l'état d'esprit des Haïtiens ? Quelles sont vos relations avec eux ?

Les habitants du Nord Ouest ont été désarçonnés par cet ouragan. Le "mauvais temps" occupe les conversations de chaque instant. Toute la vie quotidienne est affectée et les activités s'en ressentent. Ils s'entraident donc pour récupérer ce qu'ils peuvent et remettre leur maison en état; nettoyer leurs champs - ce qui consiste surtout à abattre les branches ou les arbres à risque; et finir d'abattre ou arracher également les cultures perdues. La reprise de l'école est difficile dans ces conditions, encore plus suite aux inondations et aux chemins boueux. Certains se rendent compte des mois difficiles qui s'annoncent... D'autres vraisemblablement pas. Les paysans vivent généralement au jour le jour, et ne savent pas trop de quoi demain sera fait suite à cette catastrophe.

Voir toutes les actualités