Accueil > Liste des offres

Liste des offres

20 Decembre 2017 Responsable de programme Eau, Assainissement et Déche...

  • Détail de l'offre :

    Poste salarié à pourvoir mi février ou mi mars sur le terrain après une semaine de briefing au siège


    L’ONG Initiative Développement(http://ww.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement principalement axés sur le renforcement des capacités locales et l’accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 17 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2018 : 4 M € / ; Effectif : 17 personnes au siège / 150 sur le terrain. L’ONG a été créée en 1994, le siège est basé à Poitiers.

    Initiative Développement est implantée aux Comores depuis 1996 où elle a conduit de nombreux programmes de développement (accès à l’eau, éducation, santé, développement agricole..), contribuant au renforcement de ses partenaires locaux (associations, ministères…) et à l’émergence d’acteurs de développement : CAP et MAEECHA, ONG comoriennes ou encore l’Union des comités d’eau d’Anjouan (UCEA) et de Mohéli (UCEM).

    Actuellement, l’association est présente sur Anjouan dans le domaine de l’accès à l’eau et des énergies renouvelables, avec le programme filière ylang-ylang, le programme de filière Cuiseurs Economes et celui de l’accès à l’eau potable de Domoni.

    Le/la Responsable de Programmes aura pour mission de gérer 2 projets : l’un sur l’accès à l’eau et l’assainissement à Ouani et l’autre sur la gestion des déchets dans la baie de Mutsamudu. Il s’agit d’un remplacement pour la partie eau et assainissement et d’une création de poste pour le projet déchet.

    Les projets sont financés par des fonds de la coopération décentralisée qui font l’objet de renouvellement périodiques. Le bouclage financier du volet déchet est prévu pour le premier semestre 2018.

     

    1/ Consolidation du service public de l’eau de la commune de Ouani et amélioration de l’assainissement

    La commune de Ouani (23 000 habitants) et l’UCEA (Union des Comités de l’Eau d’Anjouan) ont décidé de réhabiliter un réseau de distribution d’eau et de réorganiser le service à l’horizon 2020, avec pour objectif d’assurer un accès permanent à une eau potable à toute la population.. Ce projet a commencé en 2016, les études préalables aux travaux sont finalisées et un opérateur en charge de la gestion du service et de la réalisation des travaux (20 km de réseau à réaliser) a été recruté en octobre 2017.

    Face au manque d’installation de sanitaires dans les établissements publics, le projet prévoit également de construire 62 latrines scolaires et 2 lavoirs dans les écoles d’une dizaine d’établissements dont la gestion sera confiée aux établissements scolaires sélectionnés. Une étude sera également menée sur la gestion des boues de vidange.

     

    Initiative Développement intervient en tant que maître d’œuvre sur l’ensemble des activités du projet et participe à l’accompagnement de l’opérateur privé sur l’exploitation du service d’eau.

    2/ Projet Urahafu (« propreté ») sur la baie de Mutsamudu (six communes)

    Actuellement la gestion des déchets sur la baie de Mutsamudu n’est pas organisée, ce qui entraine une dégradation de l’environnement et notamment du littoral. Face à cette situation, le Gouvernorat de l’île autonome d’Anjouan a souhaité intervenir en mobilisant le SYCTOM (Syndicat centrale de traitement des ordures ménagères d’Ile de France) pour une première phase axée sur la formation et la sensibilisation des autorités et des populations. Le projet qui doit démarrer en 2018 vise à :

    -          Former les autorités et les Organisation de la Société Civile à la gestion des déchets

    -          Sensibiliser les habitants de six communes de la baie de Mutsamudu.

    -          Appuyer la réalisation d’un schéma de gestion des déchets pour l’ensemble de la baie

    Les activités bénéficieront d’un appui de l’ONG Gevalor, partenaire d’ID, spécialisée dans l’appui aux collectivités du Sud pour une meilleure gestion de leurs déchets (www.gevalor.org), qui interviendra sous forme de mission d’appui et de support siège.

    Le responsable de programme participera également à l’élaboration des demandes de financements pour la poursuite du programme et la mise en place d’un service de déchets à l’échelle de la baie de Mutsamudu.

    En tant que responsable de programme, vous assurerez sur ces deux projets :

     

    1/ La planification et le suivi de l’ensemble des activités du programme qui comporte deux projets : eau et assainissement puis déchets. Avec, notamment :

    -          L’assistance à la passation des marchés de travaux, de prestations et de fournitures

    -          Le renforcement organisationnel et institutionnel de la commune et des acteurs du service public de l’eau

    2/Le management et la gestion de l’équipe du programme composée :

    • D’1 assistant RP
    • D’1 superviseur travaux
    • D’une équipe d’animateurs (volet E&A et volet déchets)
    • D’1 assistant comptable-logisticien

    3/ La gestion administrative, financière et logistique du projet :

    Avec notamment la recherche de financements complémentaires sur le volet déchet et le reporting narratif du projet, vis-à-vis des bailleurs de fonds et en interne.

    Les budgets à gérer s’élèvent à 2,1 K€ (sur 5 ans) pour le projet eau et 100 000 € (sur 1 an) pour le projet déchet.

     

    4/ La représentation du programme vis-à-vis des autorités locales et des partenaires, en lien étroit avec le directeur pays :

    Vous aurez notamment la responsabilité de coordonner les liens entre la mairie et l’UCEA, de s’assurer de l’adhésion et de l’implication de la mairie au fur et à mesure des avancées du projet. D’une manière plus générale, ce programme intervient dans un contexte sensible de décentralisation et de réforme institutionnelle du service public de l’eau, impliquant de nombreux acteurs  :

    -          Le gouvernement de l’Union

    -          Les Directions de l’Eau

    -          Le Gouvernorat d’Anjouan

    -          La diaspora de Ouani

    -          L’Agence Française de Développement

    -          Le Syndicat des Eaux d’île de France

    -          L’Agence de l’Eau Seine Normandie

    -          La Ville de La Possession à La Réunion

    Vous aurez donc un rôle essentiel à jouer, pour assurer le lien, la coordination et les négociations nécessaires entres ces différents acteurs.

    5/ La Capitalisation des activités thématiques Eau et Assainissement en lien avec le pôle E&A

    6/ L’organisation des missions d’appui :

    Vous effectuerez le relais des experts qui interviennent régulièrement sur le projet :

    -          Un expert en organisation du service de l’eau (missions tous les deux mois)

    -          Un expert socio économique (réalisation d’enquête, d’un diagnostic socio économique, définition d’une campagne IEC, formation des animateurs)

    -          Une experte en renforcement de capacité (pôle partenariat d’ID)

    -          Un expert en contrôle de gestion (service financier d’ID, une mission par an

     

    Cadre de travail 

    Vous vous déplacerez sur l’île avec la moto du projet. Les déplacements se feront principalement dans l’agglomération de Mutsamudu-Ouani.

    Pour mettre en œuvre ce programme ambitieux, vous vous appuierez sur :

     

    Un directeur pays basé à Mutsamudu. Représentant d’ID aux Comores, il encadre les responsables de programme. Une administratrice financière à ses côtés, assure un appui contrôle des responsables de programme dans leur gestion financière, en lien avec le contrôleur de gestion en charge des Comores basé au siège.

     

    Le pôle eau et assainissement basé au siège, qui réalise le suivi-évaluation du projet sur les aspects techniques et sur la gestion de l’eau. C’est le pôle eau qui assure le lien avec les partenaires financiers en Europe.

    Les 3 autres responsables de programme en poste à Anjouan qui pourront vous faire bénéficier de leur connaissance du pays.

    Un pôle partenariat, des services (communication, RH) qui peuvent apporter leur soutien sur des questions ponctuelles.

    Lieu de vie

    Le poste est basé à Ouani et Patsy ; situés à quelques km de Mutsamudu, principale ville de l’île d’Anjouan. L’île propose un environnement de vie très calme et sécurisé. Il existe une Alliance Française qui propose quelques animations culturelles, ainsi que quelques lieux de rencontre ou associations pour développer une vie sociale. L’environnement naturel est agréable et conviendra aux amateurs de nature (randonnée et baignade).

    L’approvisionnement en eau et électricité n’est pas garanti en continu et partout. L’accès à l’ADSL est disponible de manière relativement stable.

    Il convient de signaler l’absence de véritables structures hospitalières sur l’île d’Anjouan.

  • Rémunération : salaire entre 1480 et 1780 euros bruts selon profil. Indemnité de vie de 710 euros par mois. Couverture médicale et sociale (retraite, prévoyance) complète. Logement à la charge du/de la salariée.
  • Expérience demandée :

    Expériences / Formation du candidat

    Expérience significative en gestion de projet eau et assainissement, si possible dans un contexte de PED. Expérience en gestion d’équipe. Expérience dans l’exploitation de service urbains est un plus (eau, assainissement, déchets etc)

    Durée du contrat : 1 an renouvelable en fonction des financements

    Conditions : CDD d’usage ; salaire entre 1480 et 1780 euros bruts selon profil. Indemnité de vie de 710 euros par mois. Couverture médicale et sociale (retraite, prévoyance) complète. Logement à la charge du/de la salariée.

    Pour postuler : Envoyer CV et lettre de motivation à l’adresse suivante: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  • 20 Decembre 2017 Responsable de Programme " Appui à des initiatives ...

  • Détail de l'offre :

    Poste salarié à pourvoir à partir de mi février, basé à Madingou.

    Mission

    L’ONG : Initiative Développement (http://ww.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement, principalement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l’accès aux services de base : santé, éducation, eau, agriculture, énergie. Aujourd’hui, ID intervient sur 20 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2015 : 4 M € / ; Effectif : 17personnes siège / 130 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

    Eléments de contexte :

    ID est présent au Congo depuis 2005. L’ONG est d’abord intervenue à travers un programme de lutte contre le sida. Depuis 2010, ID poursuit un programme d’appui à la décentralisation et de renforcement d’organisations paysannes dans les départements du Pool et de la Bouenza, en partenariat avec une ONG congolaise, la Fondation Niosi. Un programme en agriculture et développement Local vient également de débuter dans 2 districts du département de la Lékoumou, en partenariat avec l’ONG américaine de conservation WCS. Par ailleurs, ID mène depuis 2013 un programme de développement d’une filière « cuiseurs économes en bois et charbon » à Brazzaville.

    Le projet :

    La Bouenza est le département le plus peuplé du Congo après Brazzaville. Le présent projet s’inscrit dans un vaste programme cofinancé par l’Etat et l’UE , s’intitulant « Mesures d’accompagnement en faveur des pays ACP signataires du protocole sucre ». Il s’inscrit dans un processus de diversification de l’économie locale, en favorisant la création ou la consolidation d’entreprises artisanales ou agricoles, à même de créer des emplois en substitution de ceux offerts jusque là par l’industrie sucrière, en récession continue. D’une durée de 2 ans, et d’un montant de 668 000€, il est cofinancé par le Ministère du Plan et l’Union Européenne.

    Son contenu vise résolument à créer des emplois, tout en répondant à des besoins locaux, en matière de bois-énergie. Il se compose de plusieurs axes d’intervention qui s’appuient sur les expériences déjà acquises par ID au Congo :

    -          Une meilleure connaissance des instituts de micro-finance locaux, et l’amélioration de leurs offres : recensement des IMF de la Bouenza, diagnostic de l’offre, conduite d’ateliers de réflexion avec les IMF volontaires pour adapter leur offre, sensibilisation et accompagnement des entrepreneurs soutenus par le projet.

    -          L’appui à des artisans et revendeurs pour la fabrication – vente de cuiseurs économes en bois et charbon, pour répondre au déficit chronique de bois-énergie de ce département avec la formation des artisans (7 entreprises/ 1 par site, 2 à Nkayi) à la fabrication d’un produit standard de qualité, la gestion de stocks et la gestion d’une TPE. Suivi d’un réseau revendeurs (2 par site) : gestion des stocks, suivi des commandes et des ventes, contrôle qualité, techniques d’animation…

    -          L’appui à des acteurs agricoles Promotion et suivi de (6) pépinières d’arbres pour le bois-énergie et fruitiers : recyclage en formation technique, formation – accompagnement en gestion d’une TPE, appui en techniques de marketing / vente et diffusion de formation aux usagers-clients.

    -          L’appui à la formation de jeunes dans ces métiers en vue de pérenniser les savoir faire acquis.

    Ce projet a débuté en mars 2017, les artisans , revendeurs et pépiniéristes sont connus, et la phase de consolidation et d’accompagnement à l’autonomie débute ; ce projet est issu d’un dialogue continu avec le Président du Conseil Départemental de la Bouenza, préoccupé par l’accès difficile et coûteux au bois énergie, base de la préparation des repas pour 97% de la population du département. Le Conseil Départemental de la Bouenza(CDB) est d’ailleurs le partenaire congolais du programme, ce qui est une première, et s’inscrit résolument dans une démarche de Développement local, déjà développée dans le cadre d’autres projets. Un référent est d’ailleurs mis à disposition du projet.

    Ce projet s’isncrit dans la droite ligne d’autres projets déjà en cours FCE (filière cuiseurs économes à Brazzaville et Pointe Noire) et ECODEL (agriculture et développement local, dont le siège est également basé à Madingou), il pourra donc bénéficier des expériences déjà acquises, d’un travail d’équipe avec les responsables de ces programmes (notamment avec l’équipe du programme ECODEL qui partage les mêmes bureaux que celle du programme INECO). Des synergies doivent se développer entre ces projets.

    L’objectif de marche vers l’autonomie est un fil rouge dans chaque projet conduit par ID et il s’étend à la gestion des équipes locales. Des compétences susceptibles de prolonger le travail mené par ID sont à encourager et faire émerger au sein de l’équipe projet. Un des enjeux du poste sera donc d’encourager et accompagner les initiatives des partenaires artisans/revendeurs et pépiniéristes, de poursuivre la formation des membres de l’équipe et du référent du CDB, pour assurer une prise d’autonomie après le projet.


    Un des enjeux de ce poste est aussi d’être créatif pour développer des partenariats exemplaires avec le CDB, avec les divers entrepreneurs soutenus, et imaginer des solutions innovantes pour pérenniser le projet (entrepreneurs, associations, groupements de fabricants, de revendeurs etc.).

    Enfin le/la RP sera aux cotés de la DP pour rechercher les financements complémentaires à la réalisation de l’action, actuellement financée à 84%.

    ID recrute un responsable de programme pour conduire le projet sur la 2e année de sa durée.


    Missions du RP

     

    Vous serez chargé de la conduite du projet dans tous ses aspects :

    -          Planification et suivi de l’ensemble des activités du projet

    -          Recrutement, et management d’une équipe constituée de 7 personnes : 

    • ·1 comptable (commun avec ECODEL)
    • ·1 animateur qualifié Qualité-Production
    • ·1animateur qualifié marketing-promotion
    • ·1 animateur qualifié agronome-option arboriculture
    • ·1 chauffeur logisticien et 2 gardiens

     

    -          Gestion administrative et financière du projet : budget de 330.000 € pour la 2e année.

    -          Gestion du partenariat avec le Conseil Départemental de la Bouenza, les élus locaux et les entrepreneurs bénéficiaires.

    -          Etablissement de rapports d’activité réguliers, auprès de la Direction pays et ID tous les 2 mois, auprès de l’UE et le Ministère du Plan (bailleurs) chaque année.

    -          Capitalisation des activités au sein du programme avec l’appui des chargés de capitalisation du siège de ID.

    -          Représentation du programme vis-à-vis des autorités locales et des partenaires financiers en lien étroit avec la Direction Pays.

    Vous serez appuyé et supervisé :

    Vous travaillerez sous la responsabilité hiérarchique d’une directrice pays expatriée basée à Brazzaville qui est responsable de l’encadrement et du développement des interventions d’ID au Congo (cohérence entre les programmes, respects des engagements…). La directrice pays est responsable de la sécurité des équipes d’ID et assure l’interface avec le siège et les partenaires financiers des programmes.

    Vous bénéficierez de l’appui technique des pôles partenariat, développement local et énergies renouvelables, basés au siège. Lors de sa formation au départ, le/la RP bénéficiera d’une formation de ces 3 pôles sur les aspects techniques et les enjeux du projet. Il est à noter que dans le cadre du projet, le/la RP sera amené à participer à des sessions d’échanges et de capitalisation, une fois par an au siège à Poitiers. Des missions inter projets menés au Congo sont programmées chaque année.

    Vous serez en outre appuyé par un administrateur financier pays basé à Brazzaville (déplacements réguliers à Madingou) et un contrôleur de gestion basé au siège dans la gestion administrative financière et logistique du programme (1 mission inter-programme du siège par an).

    L’équipe d’ID au Congo se compose aujourd’hui d’environ 30 personnes dont 1 DP et 4 RP expatriés, ainsi qu’unvolontaire de solidarité internationale. Le bureau du Filière Cuiseurs Economes à Brazzaville sert également de bureau et chambre de passage lors des passages périodiques des RP de la Bouenza et de la Lekoumou … des échanges réguliers sont programmés entre DP et RP, avec des séances de travail communes, et de temps à autre des participations aux manifestations des autres programmes.

    Cadre de travail et de vie:

     

    Le projet dispose d’1 véhicule 4x4, pour ses nombreux déplacements dans le département.

    L’équipe du projet INECO partage ses bureaux avec l’équipe du projet ECODEL Madingou est le chef lieu du département de la Bouenza. C’est une ville de taille moyenne en plein essor disposant de l’eau et l’électricité. Les grands axes de la ville sont goudronnés et cette dernière se trouve sur la grande route tout juste inaugurée reliant Brazzaville (à 4h de Madingou) à Pointe Noire (à 4h de Madingou). La ville bénéficie par ailleurs d’investissements conséquents dans le cadre de la municipalisation accélérée (construction en cours d’un stade, d’un hôpital…), d’un marché animé et de quelques bars et restaurants. Elle se trouve également sur la ligne de chemin de fer reliant la Bouenza à Pointe-Noire (fréquence et horaire aléatoires). Des liaisons aériennes sont possibles vers Brazzaville depuis Nkayi (à 30mn de Madingou, ville de 50 000 habitants) ou Dolisie (à 2h de route goudronnée). Pour Pointe Noire, des liaisons existent également de ces 2 villes.

    Par ailleurs le siège d du programme ADEL (Lékoumou) à 5h30, dont 3h de piste. Une antenne du programme ECODEL (avec une équipe de 2 personnes et une chambre de passage utilisée par les 2 projets) est située à Mouyondzi, ville voisine de la Bouenza.

     

  • Rémunération : De 1480 € bruts à 1745 € selon profil. Indemnité de vie mensuelle de 830 €. Couverture sociale et médicale complète, assurance rapatriement.
  • Expérience demandée :

    Profil :

    Pas de connaissances techniques spécifiques nécessaires, mais :

    -          Une expérience en gestion de projet en expatriation (organisation et mise en œuvre du projet, management d’une équipe, établissement de rapports, recherche de financements complémentaires, relations avec les autorités et autres partenaires)

    -          une approche généraliste et entrepreneuriale ;

    -          un intérêt évident pour le travail avec des élus, avec des artisans et agriculteurs,

    -          un intérêt pour le marketing et la diffusion, la formation et l’accompagnement des personnes

    esprit créatif et entrepreneurial, qualités d’écoute, de patience, et d’animation d’équipe, bon manager, sens de la diplomatie et la négociation, ouvert sur des approches culturelles différentes. Rigueur nécessaire dans la gestion du projet.

    Conditions

    -          Statut : CDD d’usage

    -          Durée du contrat : 1 an, prolongation possible

    -          Salaire / Indemnité : De 1480 € bruts à 1745 € selon profil. Indemnité de vie mensuelle de 830 €. Couverture sociale et médicale complète, assurance rapatriement.

    -          Documents à envoyer : Lettre de motivation + CV + références

    -          Email pour postuler : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  • 20 Decembre 2017 Responsable de Programme Développement Local - Congo

  • Détail de l'offre :

    Poste basé au Congo Brazzaville, à Zanaga, département de la Lékoumou

    Poste à pourvoir à partir de février 2018 après une semaine de briefing au siège.


    L’ONG

    L’ONG Initiative Développement(http://ww.id-ong.org) conduit des programmes de développement principalement axés sur le développement local, l’appui aux communautés de base et le renforcement des capacités à travers l’accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 18 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2017 : 4 M € / ; Effectif : 17 personnes au siège / 150 sur le terrain. L’ONG a été créée en 1994, le siège est basé à Poitiers.

    Initiative Développement conduit des programmes de développement local depuis près de 10 ans dans plusieurs pays : Bénin, Comores, Congo, Sénégal, Haïti et Tchad. Elle intervient en appui aux processus de décentralisation à l’œuvre dans les pays concernés, notamment par la mise en place de cadres de concertation et de planification à l’échelle d’un territoire, et par le renforcement des collectivités locales.

    Initiative Développement est implantée au Congo depuis 2005 et intervient aujourd’hui sur des programmes en matière de développement local, d’agriculture et d’énergies renouvelables.


    Contexte de la mission

    ID est en plein développement en République du Congo, et met en œuvre aujourd'hui 4 programmes dans 3 départements, Pool, Bouenza et Lékoumou, ainsi qu’à Brazzaville et à Pointe Noire. L’équipe compte une trentaine de personnes, dont 5 expatriés.

    La direction pays, créée en 2014, a un objectif de développement dans le pays, et notamment dans le département de la Lékoumou, à la fois forestier et savanicole, où se côtoient de forts enjeux de développement local et de conservation/préservation de la biodiversité.

    Depuis juin 2016, le programme ADEL (Agriculture et Développement Local) est conduit par ID en partenariat avec l’ONG américaine WCS (World Conservation Society) qui œuvre à la préservation et la conservation d’un patrimoine naturel et faunique remarquable au Congo, dans les districts de Zanaga et Bambama, département de la Lékoumou. ID intervient en complémentarité (sous projet) de WCS pour promouvoir le développement local, en appui de la décentralisation, et le développement de filières agro-pastorales encore embryonnaires. Aujourd’hui la relance de la création d’une nouvelle aire protégée, Ogooué-Lékiti, impactera durablement les territoires concernés, et demande implication et adhésion de la population. Par ailleurs, 2 entreprises importantes (mines et culture d’hévéas) doivent s’implanter à proximité de ces territoires et auront une incidence lourde, qu’il s’agit d’anticiper. Enfin des sociétés forestières exploitent ces territoires sans qu’il y ait pour l’instant de réelles retombées économiques locales.

    Pour toutes ces raisons, ID entend poursuivre durablement son implication dans ces territoires, et continuer à travailler aux cotés de WCS

    Pour ce faire, ID recherche un Responsable de Programme.

     

     

    LE POSTE

    Le principal objectif du programme est de contribuer à l’émergence et à la structuration d’une société civile locale dans les zones rurales reculées de la Lékoumou, promouvant le développement du territoire en concertation avec la population et les autorités locales et nationales, pour l’amélioration des conditions de vie, la prise de conscience citoyenne, en appui et complément de la politique de conservation menée par l’ONG WCS.

    Après avoir travaillé à la création de cadres de concertation avec l’appui de WCS dans les 2 districts et Zanaga, ceux-ci, les Comités de Développement Local (CDL), ont établi leur diagnostic de territoire et travaillent à l’établissement de leur Plan de Développement Local (PDL), suivant deux axes principaux :

    -          L’appui à la structuration de la société civile locale, en lien avec les autorités et élus, pour promouvoir la décentralisation, et le développement local, de façon concertée, et l’accompagnement de la population dans son organisation pour répondre aux enjeux à venir.

    -          La lutte contre le braconnage et l’épuisement des ressources naturelles en promouvant des pratiques alternatives améliorant la sécurité alimentaire, notamment par la promotion d’activités agropastorales, appropriées et comprises de la population.

    A la suite, après validation par les assemblées générales des Comités de développement local et par le Conseil Départemental des plans de développement, la mise en œuvre se traduira par des formations au plaidoyer des CDL, un accompagnement dans leurs démarches, le soutien à des projets d’intérêt commun qu’ils choisiront, ainsi qu’un accompagnement des CDL à suivre quelques microprojets portés par des acteurs locaux (ONG, associations, opérateurs économiques)

    Vos principales missions et responsabilités en tant que Responsable de Programme seront les suivantes :

    Dans lescontenus :

    -          Poursuivre les démarches de développement local participatives dans 2 districts forestiers du département de la Lékoumou 

    -          Accompagner les CDL, en complémentarité des actions de conservation de l’ONG WCS, dans ces districts à promouvoir l’appui de producteurs dans le développement de nouvelles activités, la structuration de filières, l’amélioration de leurs productions et de la commercialisation. Il s’agira notamment de répondre aux enjeux d’implantation d’entreprises industrielles et de création du parc Ogooué Lékéti.

    -          Renforcer l’ancrage politique et institutionnel de ces démarches en impliquant le Conseil Départemental, les Communautés Urbaines et plus largement les autorités locales, garantes de la pérennisation des actions entreprises.

    Au niveau opérationnel :

    -          accompagner les partenaires locaux dans une optique de renforcement et d’autonomisation, avec une équipe projet, composée de 2 animateurs ID, un animateur WCS mis partiellement à disposition du projet et vous-même

    -          Planifier, coordonner et suivre l’ensemble des activités, à l’aide de différents supports : document projet, plan d’accompagnement, planning de réalisation, suivi budgétaire …

    -          Assurer la gestion managériale, administrative, financière et logistique du programme

    -          Assurer le reporting auprès de la direction pays et du siège, et auprès de WCS

    Pour mettre en œuvre ce programme novateur vous vous appuierez sur :

    -          2 animateurs agronomes formés en Développement Local, un animateur agro en détachement partiel de WCS.

    -          Des partenaires locaux existants : l’ONG WCS, le Conseil Départemental, la Communauté urbaine de Zanaga, les services déconcentrés de l’Etat, le Préfet et les sous-préfets, 2 Comités de Développement Local, des ONG et groupements locaux, ou de la diaspora, des prestataires de services…

    -          Des démarches méthodologiques, des outils de connaissance du territoire existants qu’il faudra adapter et faire évoluer en partenariat avec les bénéficiaires.

    -          Une Directrice pays basée à Brazzaville qui encadre et appuie le/la RP, supervise le programme (au moins 1 rencontre mensuelle), fixe le cadre (partenarial, financier, RH, sécurité) au niveau du pays et apporte un soutien organisationnel et sa connaissance du pays.

    -          Un pôle Développement Local et un pôle Partenariat basés au siège, qui apportent un appui technique au/à la RP lors de missions d’appui ou à distance sur des outils, des méthodologies, le suivi évaluation, la capitalisation…

    -          Un Administrateur Pays basé à Brazzaville et un Responsable Finances basé au siège, qui appuient et contrôlent la/le RP dans la gestion et le suivi financier du programme (budget de l’année 115 000$)

    Localisation :

    Le siège du programme sera basé à Zanaga. 2 motos seront mises à disposition par WCS pour le travail sur terrain.

    Le niveau de confort matériel y est sommaire : groupe électrogène au bureau, eau par bidons, électricité dans la ville entre 18h30 et 22h cinq jours sur sept, réseau téléphonique et accès à internet opérationnels, maison de confort correct à louer, avec groupe électrogène. ID possède une chambre de passage dans ses bureaux à Brazzaville pour l’accueil à l’arrivée et les déplacements professionnels sur la capitale. 2 programmes ID sont également installés dans la Bouenza, à Madingou, à 5h de route, dont l’un promeut une démarche de développement local, avec des problématiques proches. Les échanges d’expérience seront à développer.

    Un vol hebdomadaire existe également à partir de Sibiti, chef lieu de la Lékoumou (à 3h30 de route) ou 3 fois par semaine à partir de Dolisie (à 6h de route), avec un stop possible au siège des programmes ID de Madingou.


     
     
  • Rémunération : Salaire compris entre 1450 et 1750euros bruts selon profil Indemnité mensuelle de vie d’un montant de 825 € ; complément en fonction de la situation familiale (si conjoint expatrié) ; le poste n’est pas adapté pour une famille avec enfants.
  • Expérience demandée :

    Profil

    Expérience et/ou formation en développement local, aménagement du territoire, appui à la décentralisation. 

    Intérêt pour les questions de développement durable (développement local, environnement-conservation)

    Connaissance du monde rural et de ses problématiques de développement économique, de formation, de santé….

    Motivation pour un projet innovant, entre conservation, développement local, et processus participatif d’appui à la décentralisation

    Une première expérience de mise en œuvre d’un projet dans un pays en voie de développement : organisation, planification et mise en œuvre des activités, gestion d’équipe, finances.

    Une expérience de conduite et d’animation de démarches participatives, conduite de projets/démarches pluri acteurs, travail en réseau.

    Une expérience de travail en appui – partenariats avec des collectivités locales, des organisations de la société civile, des organisations paysannes.

    La volonté de se positionner en accompagnement, et de promouvoir la prise de responsabilité et l’autonomie des partenaires appuyés.

    Capacités d'adaptation aux conditions de vie en zone reculée ; qualités d’écoute et d’observation ; aptitudes à la négociation vers différents partenaires.


    Conditions du poste

    Contrat salarié en CDD d’usage ; engagement sur 9 mois, renouvelables au cas où une nouvelle convention de partenariat s’établisse avec l’ONG WCS

    Salaire compris entre 1450 et 1750euros bruts selon profil
    Indemnité mensuelle de vie d’un montant de 825 € ; complément en fonction de la situation familiale (si conjoint expatrié) ; le poste n’est pas adapté pour une famille avec enfants.
    Prise en charge des billets d’avion une fois par an et de la couverture médicale et sociale complète (mutuelle, retraite, prévoyance)

    Pour postuler envoyer Cv et LM à l’adresse suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  • 28 Novembre 2017 Administrateur /trice financier Congo

  • Détail de l'offre :

    Mission VSI basée à Brazzaville à pourvoir dès que possible si vous avez déjà validé la formation VSI, ou après la session de formation au départ organisée par le SCD (organisme porteur du/de la VSI) du 27/11 au 02/12

     

    L’ONG Initiative Développement (ww.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement principalement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l’accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture et énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 18 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2017 : 4 M € / ; Effectif : 17personnes siège / 150 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

    ID intervient en République du Congo depuis 2005. Les premières interventions d’ID ont porté sur les problématiques du VIH. Depuis 2010, ID intervient selon une double approche développement local et développement agricole dans les départements du Pool, de la Bouenza (à travers le programme ECODEL), ainsi que dans celui de la Lékoumou avec le programme ADEL. Par ailleurs ID conduit depuis 2013 un projet « filière cuiseurs économes » à Brazzaville. Le projet le plus récent a démarré en janvier 2017, il s’agit d’un programme visant à favoriser le développement d’initiatives économiques dans le département de la Bouenza. Les projets INECO et ECODEL ont un siège commun à Madingou.

    Contexte de la mission

    ID est en plein développement au Congo avec un accroissement des programmes et une enveloppe financière globale d’environ 1M€ annuel. L’équipe est également en phase de croissance, avec une trentaine de salariés (expatriés et personnel local c), sur 4 sites éloignés les uns des autres.

    La direction pays ID Congo a été créée en 2014 avec un objectif de développement. Face à l’accroissement des programmes et du personnel, l’enjeu porte aujourd’hui sur la nécessité de renforcer la coordination et en particulier la gestion administrative et financière. C’est pourquoi ID recrute un/e administrateur/trice financier.

    Sous la responsabilité du/de la directeur/trice pays, vous aurez les principales missions suivantes :

    Mission 1 : vous coordonnez la gestion administrative, financière et logistique des programmes d’ID au Congo dans le respect des procédures (internes et/ou bailleurs : Agence Française de Développement, Union européenne, Fondations d’entreprises, USAID…) :

    1/ contrôle de la comptabilité de tous les programmes d’ID au Congo : vous êtes garant de la bonne tenue de la comptabilité et formez les équipes ID sur le respect des procédures internes et bailleurs

    2/ Vous veillez à la bonne gestion financière des programmes en :

    • Assistant les responsables de programmes et le/la directeur/trice pays dans l’élaboration des budgets prévisionnels nécessaires aux demandes de financement, avenants et autres budgets prévisionnels demandés par le siège.
    • Appuyant les RP dans l’élaboration des demandes d’envoi de fonds avant transmission au siège
    • Assurant les relations avec les banques
    • Alertant les RP en cas de non respect des clauses administratives et financières des contrats 
    • Mettant à jour les outils de suivi budgétaire des programmes, en alertant les RP et le/la contrôleur de gestion siège en cas de dépassement significatif et en proposant des solutions
    • Contribuant à l’harmonisation des procédures de contrôle interne entre les différents programmes
    • Sécurisant la gestion de caisses dispersées géographiquement (les caisses principales des programmes sont basées à Madingou (INECO et ECODEL), Zanaga (ADEL)et Brazzaville(FCE), des caisses secondaires se trouvent à Ngo(FCE), Louingui et Mouyondzi (ECODEL)) : contrôle du respect des seuils et sécurisation des approvisionnements.

    3/ Vous appuyez la gestion logistique de tous les programmes d’ID au Congo : vous formez les équipes sur les procédures internes, en contrôlez le respect. Vous organisez le suivi et la maintenance des locaux & matériels de la coordination.

    4/ Sur les activités dont ID a délégué la mise en œuvre à des partenaires, vous vous assurez du respect des procédures bailleurs ainsi que du respect des clauses des conventions de projet au plan administratif et financier.

    Mission 2 : véritable bras droit du / de la DP, vous l’assistez dans la structuration et le bon fonctionnement de la coordination d’ID au Congo. Notamment :

    - Vous proposez et participez à la définition d’un cadre de GRH commun aux programmes et appuyez le/la DP dans son rôle de garant de ce cadre.

    - Vous assistez le/la DP dans son rôle de garant du respect du cadre juridique d’implantation d’ID dans le pays : veille juridique, interface avec les administrations, respect de la législation…

    Vous assurez la gestion administrative des ressources humaines,

    - Vous appuyez le/la DP dans la gestion logistique au niveau de la coordination : organisation des missions siège, des temps de coordination…

    Encadrement / appui sur place et au siège

    – L’administrateur/trice sera placé(e)sous la responsabilité du Directeur pays expatrié (basé à Brazzaville) qui est responsable de l’encadrement et du développement des interventions d’ID au Congo (cohérence entre les programmes, respects des engagements…). Le/la DP est responsable de la sécurité des équipes d’ID au Congo et assure l’interface avec le siège et les partenaires financiers des programmes.

    – Il/elle sera appuyé et contrôlé par un/e contrôleur de gestion basé au siège (une mission par an).

    Il/elle a aussi des liens fonctionnels avec les RP, et le personnel financier des programmes pour lesquels il/elle assure un contrôle administratif et financier essentiel à la mise en œuvre des programmes.

    Le travail en lien avec les Responsables de programme et le personnel financier des programmes s’effectue à distance et sur site, par des déplacements réguliers à Madingou et Zanaga ( tous les deux mois environ). 

  • Expérience demandée :

    Exigé : Une première expérience professionnelle significative en gestion comptable et financière ;

    Souhaité : Expérience en PED, Expérience de gestion de projets multi bailleurs (AFD, UE…).

    Plus : expérience d’encadrement de personnel

    Capacité à transmettre ses connaissances, à assurer un transfert de compétences auprès du personnel financier des programmes, à assurer la formation continue des responsables de programme en comptabilité-gestion

    Forte capacité de dialogue, tout en assurant un contrôle efficace de la comptabilité et des pièces comptables

     

    Conditions

    Contrat statut VSI d’un an renouvelable porté par le SCD, indemnités de vie mensuelles de 930 à 1210 euros selon le profil, assurance rapatriement, couverture médicale (mutuelle) et retraite. Logement à la charge du/de la volontaire.

    Possibilité de départ en couple (billet d’avion pris en charge et couverture médicale) + complément d’indemnité.

     

    Pour postuler :

    Envoyer votre CV et une lettre de motivation à l’adresse suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  • 28 Novembre 2017 Administrateur /trice financier Union des Comores

  • Détail de l'offre :

    Mission VSI basée à Mutsamudu ville principale de l’île d’Anjouan à pourvoir dès que possible après une préparation au siège de 2 semaines et la session de formation au départ organisée par le SCD (organisme porteur du/de la VSI) du 27/11 au 02/12.

    L’ONG Initiative Développement (www.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement principalement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l’accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture et énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 18 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2017 : 4 M € / ; Effectif : 17personnes siège / 150 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

    L’union des Comores, composée de trois îles, Grande Comores, Anjouan et Mohéli, fait partie des Pays les Moins Avancés (PMA). En 2015 le pays était classé 159ème sur 187 (PNUD) 45% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Le secteur primaire représente environ 36 du PIB. Le secteur agricole emploie 80% de la population active (36% du PIB). Anjouan est l’île comorienne la plus touchée par la pauvreté et le sous-développement et fait face à un important exode de sa population.

    Initiative Développement est implantée aux Comores depuis 1996 où elle a conduit de nombreux programmes de développement (accès à l’eau, éducation, santé, développement agricole..), contribuant au renforcement de ses partenaires locaux (associations, institutions…) et à l’émergence d’acteurs de développement.

    Actuellement, l’association est principalement présente sur l’île d’Anjouan, où elle conduit 4 programmes dans les domaines de l’accès à l’eau et des énergies renouvelables.

    Contexte de la mission

    ID est en plein développement en Union des Comores avec un accroissement des programmes et une enveloppe financière globale d’environ 1 000 K€ annuels d’euros. L’équipe est également en phase de croissance, avec une trentaine de salariés (expatriés et personnel local confondus), en majorité basés à Mutsamudu.

    La direction pays ID Union des Comores a été créée en janvier 2017. Ainsi pour les années à venir les enjeux porteront sur le développement de cette nouvelle direction. Face à l’accroissement des programmes et du personnel, il est en effet nécessaire de renforcer la coordination et en particulier la gestion administrative et financière. C’est pourquoi ID recrute un/e administrateur/trice financier.

    Sous la responsabilité du/de la directeur/trice pays, vous aurez les principales missions suivantes :

    Mission 1 : vous coordonnez la gestion administrative, financière et logistique des programmes d’ID en Union des Comores dans le respect des procédures (internes et/ou bailleurs : Agence Française de Développement, Union européenne, Agences de l’eau, Fondations d’entreprises…) :

    1/ contrôle de la comptabilité de tous les programmes d’ID en Union des Comores : vous êtes garant de la bonne tenue de la comptabilité et formez les équipes ID sur le respect des procédures internes et bailleurs

    2/ Vous veillez à la bonne gestion financière des programmes en :

    • Assistant les responsables de programmes et le/la directeur/trice pays dans l’élaboration des budgets prévisionnels nécessaires aux demandes de financement, avenants et autres budgets prévisionnels demandés par le siège.
    • Appuyant les RP dans l’élaboration des demandes d’envoi de fonds avant transmission au siège
    • Assurant les relations avec les banques
    • Informant les opérationnels en cas de non respect des clauses administratives et financières des contrats 
    • Mettant à jour les outils de suivi budgétaire des programmes, en alertant les RP et le/la contrôleur de gestion siège en cas de dépassement significatif et proposant des solutions
    • Contribuant à l’harmonisation des procédures de contrôle interne entre les différents programmes 

    3/ Vous appuyez la gestion logistique de tous les programmes d’ID aux Comores : vous formez les équipes sur les procédures internes, en contrôlez le respect. Vous organisez le suivi et la maintenance des locaux & matériels de la coordination.

    4/ Sur les activités dont ID a délégué la mise en œuvre à des partenaires, vous vous assurez du respect des procédures bailleurs ainsi que du respect des clauses des conventions de projet au plan administratif et financier.

    Mission 2 : véritable bras droit du / de la DP, vous l’assistez dans la structuration et le bon fonctionnement de la coordination d’ID en Union des Comores. Notamment :

    - Vous proposez et participez à la définition d’un cadre de GRH commun aux programmes et appuyiez le/la DP dans son rôle de garant de ce cadre.

    - Vous assistez le/la DP dans son rôle de garant du respect du cadre juridique d’implantation d’ID dans le pays : veille juridique, interface avec les administrations, respect de la législation…

    - Vous assurez la gestion administrative des ressources humaines,

    - Vous appuyez le/la DP dans la gestion logistique au niveau de la coordination : organisation des missions siège, des temps de coordination…

    Encadrement / appui sur place et au siège

    – L’administrateur/trice sera sous la responsabilité du Directeur pays expatrié (basée aux Comores) qui est responsable de l’encadrement et du développement des interventions d’ID en Union des Comores (cohérence entre les programmes, respects des engagements…). Le/la DP est responsable de la sécurité des équipes d’ID au Comores et assure l’interface avec le siège et les partenaires financiers des programmes.

    – Il/elle sera appuyé et contrôlé par un/e contrôleur de gestion basé au siège (une mission par an).

    Il/elle a aussi des liens fonctionnels avec les RP, et le personnel financier des programmes pour lesquels il/elle assure un contrôle administratif et financier essentiel à la mise en œuvre des programmes.

    Contexte de vie

    Le poste est basé à Mutsamudu ville principale de l’île d’Anjouan L’archipel des Comores propose un environnement de vie très calme et sécurisé. A Mutsamudu il ya des événements culturelles, une alliance française ainsi que quelques lieux de rencontre ou associations pour développer une vie sociale. L’environnement naturel est agréable et conviendra aux amateurs de nature (randonnée et baignade).

    L’approvisionnement en eau et électricité n’est pas garanti en continu et partout. L’accès à l’ADSL est disponible de manière relativement stable.

    Les déplacements dans l’archipel peuvent s’effectuer en bateau ou en avion. Les déplacements inter-îles sont parfois longs et chaotiques (retards, annulations de vol).

    Il convient de signaler l’absence de véritables structures hospitalières sur l’île d’Anjouan.

     

  • Rémunération : Contrat statut VSI d’un an renouvelable porté par le SCD, indemnités de vie mensuelles de 810 à 1053 euros selon le profil, assurance rapatriement, couverture médicale (mutuelle) et retraite. Logement à la charge du/de la volontaire.
  • Expérience demandée :

    Profil

    Exigé : Une première expérience professionnelle significative en gestion comptable et financière ;

    Souhaité : Expérience en PED, Expérience de gestion de projets multi bailleurs (AFD, UE…).

    Plus : expérience d’encadrement de personnel

    Capacité à transmettre ses connaissances, à assurer un transfert de compétences auprès du personnel financier des programmes, à assurer la formation continue des responsables de programme en comptabilité-gestion

    Forte capacité de dialogue, tout en assurant un contrôle efficace de la comptabilité et des pièces comptables

     

    Pour postuler :

    Envoyer votre CV et une lettre de motivation à l’adresse suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  • 30 Novembre 2017 Bénévole en appui à l'équipe finance

  • Détail de l'offre :

    Temps à consacrer : 1 à 2 jours par semaine dans les bureaux d’ID à Poitiers.

    Contexte de la mission : le bénévole actuellement en appui du SAF depuis 10 ans souhaite nous quitter à la fin de l’année, il s’agit donc d’un remplacement.

     

    La mission : Le Service finance a pour mission, depuis le siège, et en relation étroite avec nos équipes basées dans les pays d’intervention, d’assurer le suivi et le contrôle des dépenses réalisées sur les programmes de l’ONG.

     

    Composé de 4 salarié (un directeur, deux contrôleurs de gestion une comptable), le service finance d’ID recherche un/e bénévole pour le renforcer dans les tâches suivantes :

     

    Comptabilité/Finances

    Contrôle de la comptabilité des programmes (recevabilité des reçus, enregistrement des dépenses et des affectations selon le plan comptable du projet, suivi des comptes de tiers, validation du rapprochement de solde)

    Appui à la préparation d’audits externes (centralisation des documents, préparation des informations nécessaires et des pièces comptables)

    Appui à la réalisation du suivi budgétaire des programmes

    Appui à la réalisation des contrôles de gestion et des rapports financiers

    Appui à la réalisation de la clôture comptable de l’association

     

    Administration

    Appui à la mise à jour de tableaux de bord (suivi des financements, planning des échéances,…)

    Appui à l’archivage des pièces comptables des programmes

    Appui à la gestion administrative des programmes (suivi des contrats de subvention, des décaissements bailleurs, montage de dossiers administratifs…)

    Reprographie des documents envoyés aux partenaires techniques et financiers (demandes de financements,…)

  • Expérience demandée :

    Profil attendu du bénévole :

    Expérience en gestion / Finance / Comptabilité

    Maîtrise des outils bureautiques : Excel et Word

    Capacité de communication / Qualités relationnelles, rigueur et adaptabilité, goût pour le travail en équipe

    Positionnement : Sous la responsabilité du directeur financier de l’association, le bénévole travaillera en collaboration avec les contrôleurs de gestion siège et en lien avec les équipes des projets sur le terrain

     

    Contact : Jeanne ROUY, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. / 05 49 60 89 66

  • Candidature spontanée

    Merci d'adresser votre curriculum vitaë accompagné d'une lettre de motivation à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.