Accueil > Liste des offres

Liste des offres

16 Juillet 2018 Responsable Administratif et Financier Tchad

  • Détail de l'offre :

    Responsable administratif et financier
    Poste salarié basé à Moundou à pourvoir idéalement à partir du 01/08

    ________________________________________

    L'ONG Initiative Développement (http://www.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement axés sur le renforcement des capacités locales et l'accès aux services de base : santé, éducation, eau, agriculture, énergie... Aujourd'hui, ID intervient sur 20 programmes de développement dans 6 pays. Budget 2018 : 5.5 M € / ; Effectif : 22 personnes siège / 130 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

    ID au Tchad

    ID intervient depuis plus de 14 ans à Moundou (sud-ouest), et est aujourd'hui reconnue comme un acteur légitime du développement local.
    L'intervention d'ID à Moundou a débuté par un projet de prise en charge globale du VIH/Sida, mené en étroite collaboration avec l'ensemble des acteurs de la ville. En 2009, c'est une Association tchadienne, l'Association Djenandoum Naasson qui a repris les activités du projet, après avoir été formée et accompagnée par ID.
    Depuis 2006, ID est également impliquée dans les secteurs de l'eau et l'assainissement, de l'éducation puis en 2011 dans le développement local et l'appui à la décentralisation, toujours en lien très étroit avec les acteurs locaux de la ville et de la région, qu'ils soient associatifs, institutionnels, ou communautaire. En 2015 un nouveau programme de développement d'une filière de foyers améliorés contribuant au développement économique s'est également implanté. Les équipes de ces programmes partagent le même bureau. Elles sont supervisées par une coordination constituée de la directrice pays et du responsable administratif et financier.

    Contexte de la mission

    ID est en plein développement au Tchad, avec actuellement 6 programmes. L'équipe est également en phase de croissance, avec une quarantaine de salariés (expatriés et personnel local confondus), basés à Moundou.
    L'enveloppe financière globale pour le Tchad pèsera pour environ 1.5M€ annuels. Les bailleurs principaux sont l'AFD, des fondations privées et des bailleurs issus du dispositif 1% en faveur des projets en matière d'eau-assainissement.

    Principales missions
    Mission 1 – Coordonner la gestion administrative, financière et logistique des programmes d'ID à Moundou dans le respect des procédures (internes et/ou bailleurs) :

    Assurer le contrôle de la comptabilité de tous les programmes d'ID au Tchad : contrôle, formation du personnel (local et expatrié) sur le respect des procédures et encadrement des équipes administratives et financières

    Assurer la gestion administrative et financière des programmes : élaboration des budgets prévisionnels, contrôles de gestion et élaboration des rapports financiers, gestion des relations avec les banques et institutions étatiques

    Assurer le suivi RH des programmes : conformité des dossiers des salariés nationaux des contrats d'engagement, gestion administrative des RH

    Assurer le suivi logistique de la coordination (véhicules et locaux)

    Mission 2 – Appuyer la Direction pays sur les activités de coordination :

     Dans la gestion des moyens humains et logistiques communs aux différents programmes, organisation logistique des missions externes.

    Dans son rôle de garante du respect du cadre juridique d'implantation dans le pays : veille, information des Responsables de programme...., appui aux démarches d'obtention de visa pour les expatriés

    Dans l'élaboration et la mise en place d'outils de gestion d'administration du personnel des programmes : règlement intérieur, grille de rémunération...

     

    Encadrement / appui sur place et au siège
    – Le/la responsable administratif et financier sera sous la responsabilité de la Directrice pays expatriée (basée au Tchad) qui est responsable de l'encadrement et du développement des interventions d'ID au Tchad (cohérence entre les programmes, respects des engagements...). La Directrice pays est responsable de la sécurité des équipes d'ID au Tchad et assure l'interface avec le siège et les partenaires financiers des programmes.
    – Il/elle sera appuyé par un contrôleur de gestion du service administratif et financier au siège.
    – Il/elle aura sous sa responsabilité :
    • 1comptable et 2 assistantes comptables
    • le chauffeur assistant logisticien de la coordination
    • 4 gardiens.

    Contexte de vie
    Le poste est basé à Moundou.
    Exceptionnellement le/la RAF aura des missions ponctuelles à N'Djamena.
    Située à 500 km d'une route bitumée de N'Djamena, la capitale, Moundou est une ville de près de 200.000 habitants. Jeune, elle compte une université, et est agréable à vivre, verte, bordée par le fleuve Logone et le Lac Wey. Moundou compte un restaurant européen ainsi que des équipements sportifs (piscine, salle de sport) et des supérettes pour les besoins essentiels.
    Le Sud Ouest du Tchad est le grenier et poumon économique (coton, pétrole) du pays. La situation sécuritaire actuelle (instabilité aux frontières, attaques terroristes autour du Lac Tchad, situation sociale tendue) impose une certaine vigilance / coordination avec le reste de l'équipe, notamment lors des déplacements en dehors de la ville, ainsi qu'un comportement responsable à titre privé. Il faut noter que Moundou ne connait pas de phénomène de bande ou gang.
    Pendant son séjour au Tchad, le/la RAF s'engage à respecter de manière stricte les consignes de sécurité en vigueur au Tchad.

    Au niveau sanitaire, la zone est impaludée de niveau 3. Un traitement prophylactique est vivement recommandé. Les conditions de confort au quotidien restent globalement très basiques : accès à l'électricité très incertain sans groupe électrogène, eau courante non garantie.
    L'hébergement est à la charge du RAF mais l'équipe sur place est chargée de l'accueil de l'expatrié et le/la soutient dans toutes ses recherches et démarches (obtention visa longue durée, recherche d'un hébergement, ameublement, gardiennage, équipement..).
    La directrice pays a une connaissance approfondie de la zone et a pour mission d'appuyer tout nouvel arrivant.

  • Rémunération : salaire brut entre 1695 € et 2195 € bruts + indemnité mensuelle de 830 € (modulable selon situation familiale)
  • Expérience demandée :

    Exigé : Une première expérience professionnelle significative en gestion comptable et financière ;
    Souhaité : expérience d'encadrement de personnel
    Plus : Expérience en PED, Expérience de gestion de projets multi bailleurs (AFD, UE...Capacité à superviser plusieurs programmes à la fois (chaque programme ayant une enveloppe d'environ 600 à 800 K€ sur 3 ans )
    Capacité à transmettre ses connaissances, à assurer un transfert de compétences auprès de son équipe, à assurer la formation continue des Responsables de programme dans les domaines administratif et financier. Forte capacité d'écoute et de communication, tout en assurant un contrôle efficace de la comptabilité et des pièces comptables
    Capacité à initier et proposer des outils, process... améliorant l'organisation globale d'Initiative Développement au Tchad
    Capacité à travailler sous pression et avec une charge de travail conséquente

  • 17 Juillet 2018 Bénévole en appui à l'équipe finance

  • Détail de l'offre :

    INITIATIVE DEVELOPPEMENT RECHERCHE UN/E BENEVOLE

     

    POUR APPUYER SON EQUIPE FINANCE 

     

     

     

    Composé de 4 salariés (un directeur, deux contrôleurs de gestion une comptable), le Service finance a pour mission, depuis le siège, et en relation étroite avec nos équipes basées dans les pays d’intervention, d’assurer le suivi et le contrôle des dépenses réalisées sur les programmes de l’ONG.

     

    Le service finance d’ID recherche un/e bénévole pour le renforcer dans les tâches suivantes :

    ü  Contrôle de la comptabilité des programmes (recevabilité des reçus, enregistrement des dépenses et des affectations selon le plan comptable du projet, suivi des comptes de tiers, validation du rapprochement de solde)

    ü  Appui à la préparation d’audits externes (préparation des informations nécessaires et des pièces comptables)

    ü  Appui à l’archivage des pièces comptables des programmes

    ü  Reprographie des documents envoyés aux partenaires techniques et financiers (demandes de financements, rapports,…)

    Temps à consacrer : 1 jour par semaine dans les bureaux d’ID à Poitiers.

    Profil attendu du bénévole :

    Maîtrise des outils bureautiques : Excel et Word

    Qualités relationnelles, adaptabilité, rigueur et goût pour les chiffres

     

    Contact : Jeanne ROUY, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. / 05 49 60 89 66

  • Rémunération : bénévolat
  • Expérience demandée :

    Profil attendu du bénévole :

    Maîtrise des outils bureautiques : Excel et Word

    Capacité de communication / Qualités relationnelles, rigueur et adaptabilité, goût pour le travail en équipe

  • 15 Mai 2018 Coordinateur.trice de projet agroforesterie Programme ...

  • Détail de l'offre :

    Mission en statut volontaire à pourvoir au 24 Septembre 2018 après une semaine de briefing au siège et la formation au départ organisé par le SCD.


     

    L’ONG Initiative Développement ww.id-ong.org est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement principalement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l’accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 20 programmes de développement dans 5 pays. Budget 2018 : 5,5 M € / ; Effectif : 22 personnes au siège / 130 sur le terrain. L’ONG a été créée en 1994, le siège est basé à Poitiers.

    Initiative Développement est implantée aux Comores depuis 1996 où elle a conduit de nombreux programmes de développement (accès à l’eau, éducation, santé, développement agricole..), contribuant au renforcement de ses partenaires locaux (associations, ministères…) et à l’émergence d’acteurs de développement.

    L’ONG Dahariwww.daharicomores.org, façonne des paysages durables et productifs avec les communautés comoriennes. Née en 2013, Dahari a quatre domaines d’intervention clés : le développement rural, la gestion des ressources naturelles terrestre et marines ainsi que la conservation de la biodiversité. Dahari compte plus de 60 employés et bénéficie de plus de 30 partenaires techniques et financiers internationaux.

    Projet agroforesterie Mwiri Wangu et projet Filière Ylang-ylang et Distillation À Foyer Économe (FY-DAFE).

    L’Union des Comores, indépendante depuis 1975, fait partie des pays les moins avancés. Près de 65% de la population vit avec moins de deux dollars par jour.. Parallèlement la dégradation croissante de l’environnement est également une problématique préoccupante.

    Le couvert forestier est soumis à de fortes pressions, entrainant la disparition de 8% de sa surface chaque année.En Union des Comores, environ 90% de la production d’huiles essentielles d’ylang-ylang est réalisée sur des alambics artisanaux fonctionnant au bois. La distillation contribue à hauteur de 10 à 15% du déboisement. La production de 3kg d’huile essentielle d’ylang-ylang sur un foyer traditionnel nécessite la consommation de 1 tonne de bois.

    L’huile essentielle d’ylang-ylang représente aujourd’hui 15 à 20% des recettes d’exportations de biens du pays. Très prisée par l’industrie cosmétique internationale et plus spécifiquement française, les Comores en sont le premier exportateur au monde. Les acteurs de l’amont de la filière (distillateurs, cueilleuses et producteurs-productrices de fleurs) représentent à Anjouan ou Mohéli, environ 10% de la population active. L’ylang-ylang est donc une filière stratégique pour les Comores. Cependant, alors même que cette filière de rente représente une manne économique pour le développement des Comores, elle n’en représente pas moins un danger pour son environnement.

    Depuis 2013, Initiative Développement (ID) travaille aux Comores sur le projet Filière Ylang-ylang – Distillation à Foyer Économe. Ce projet consiste à renforcer la filière ylang-ylang et à la rendre plus durable, notamment via la mise à disposition d’équipement d’efficacité énergétique. La technologie Unités de Distillation à Foyer Économe (UDAFE) développée par ID a fait ses preuves : elle permet de réaliser une économie de bois entre 50% et 70%. Elle est facilement appropriable par les distillateurs artisanaux et relativement peu coûteuse.

    Le projet entend non seulement contribuer à la baisse de la consommation mais également à l’augmentation de la production de bois-énergie. C’est pourquoi lors de la seconde phase (2016-2019) le projet met en œuvre, en partenariat avec l’ONG comorienne Dahari, un volet d’activités visant le renouvellement de la ressource en bois via des actions de reboisement et la diffusion de pratiques durables de gestion de la ressource. L’approche est participative et communautaire.

    C’est dans ce cadre que s’inscrit le présent projet dont les activités ont commencé en Décembre 2016. Lors de la première année du projet, une première mobilisation d’acteurs a été effectuée et une première campagne de reboisement a eu lieu. Il s’agira à partir de Septembre 2018 de renforcer la mobilisation des acteurs déjà touchés et d’étendre le nombre d’acteurs impliqués et de parcelles reboisées. L’enjeu pour les années à venir se concentre sur le renforcement de l’approche participative et de l’augmentation de l’impact qualitatif et quantitatif du projet.

    ID assure la maîtrise d’ouvrage et le portage administratif de ce projet. La maîtrise d’œuvre est assurée par Dahari. Le pilotage stratégique du projet est assuré par un comité de pilotage conjoint Dahari – ID.


    VOTRE MISSION

    1 – Projet Mwiri Wangu

    Sous la responsabilité directe du responsable de programme FY-DAFE et avec l’appui du Directeur Technique de Dahari. Et l’appui technique du pôle Énergie et Forêt d’ID, vous interviendrez en qualité de coordinateur.trice de projet agroforesterie.

    Vous avez les responsabilités suivantes (environ 75% du temps):

    La coordination des activités (opérationnelle et budgétaire) et des équipes dédiées au volet reboisement à Anjouan pour la mise en œuvre du volet reboisement du projet concernant notamment les activités suivantes :

    • L’élaboration d’une stratégie de mobilisation des acteurs et de méthodologies d’identification participative des espèces à planter, des modalités de production des plantules et des zones de plantation ;
    • La formation et la sensibilisation des acteurs de la filière aux bonnes pratiques : coupes sélectives, entretien, etc. ;
    • La planification des campagnes de reboisement et la mise en place des pépinières et de leurs suivis ;
    • L’organisation des campagnes de reboisement avec une importante participation des communautés ;
    • L’amélioration du système de suivi-évaluation du projet et sa mise en œuvre ;
    • La mobilisation d‘appuis techniques externes afin d'évaluer et maximiser les impacts environnementaux des différentes activités (reboisement, entretien, amendements, coupe sélectives...) et éditer un guide de bonnes pratiques.
    • La mise en place, avec deux groupes de distillateurs et leurs fournisseurs de fleurs et bois-énergie (producteurs/rices, cueilleuses et fournisseurs de bois-énergie) d’une campagne de reboisement pour produire de la biomasse énergie tout en intensifiant et en diversifiant les systèmes de production agroforestiers.
    • L’organisation d’un atelier entre les équipes ID, Dahari et le CIRAD afin (i) de capitaliser sur les expériences de chacun dans le domaine et les premières actions réalisées dans le cadre du projet FY-DAFE (i.e : diagnostique agraire, étude exploratoire et premières parcelles expérimentales prévues au premier trimestre 2017) (ii) d'affiner la stratégie (iii) réorienter les activités si nécessaire.
    • Vous aurez sous votre responsabilité directe deux animatrices qui composent l’équipe à temps complet dédiée à la maîtrise d’œuvre de ce projet.

    L’appui au responsable de projet FY-DAFE via :

    La contribution à la rédaction de documents de capitalisation et de rapport d’activités, la contribution à des études ponctuelles. Le.a coordinateur.trice du projet agroforesterie organisera son travail afin de prévoir une présence effective dans les bureaux d’ID de 25% de son temps.

    2 – ID Comores

    Vous interviendrez également en appui à la direction d’ID Comores (environ 25% du temps) pour :

    Le développement de nouvelles activités dans le domaine de l’agroforesterie en fonction des demandes d’appuis exprimées par les projets d’ID aux Comores.

    Pour mener à bien votre mission vous vous appuierez sur :

    Une équipe ID composée de 1 responsable de programme expatrié et 1 responsable technique, 3 animateurs terrains et d’un chauffeur logisticien.

    Une équipe Dahari composée de 1 directeur technique, 1 responsable des programmes, 1 responsable du volet gestion des ressources naturelles, 1 responsable du volet agro, 1 technicien à temps partiel et 2 animatrices à temps complet sur le volet agroforesterie.

    Des documents de capitalisation ID déjà réalisés portant sur les aspects techniques de la distillation, ainsi que sur une étude approfondie de la filière et de la base de données actualisée annuellement. Des documents de capitalisation de Dahari sur l’approche communautaire notamment en matière de gestion de bassin versant aux Comores.

    Le pôle Énergie et Forêt basé au siège qui apporte un appui technique aussi bien sur les aspects techniques (R&D, énergie, forêt..), la valorisation carbone du projet que sur la structuration de la filière. Le pôle intervient lors de missions d’appuis ou à distance sur des outils, des méthodologies, le suivi évaluation, la capitalisation.


    Lieu de vie

    Le poste est basé à Mutsamudu, principale ville de l’île d’Anjouan. Reliée en liaison directe par avion et par bateau à Mohéli, Mayotte et Moroni. L’île propose un environnement de vie très calme et sécurisé. Il existe une Alliance Française qui propose quelques animations culturelles, ainsi que quelques lieux de rencontre ou associations pour développer une vie sociale. L’environnement naturel est agréable et conviendra aux amateurs de nature (randonnée, snorkeling et baignade).

    L’approvisionnement en eau et électricité n’est pas garanti en continu partout. L’accès à la 4G est disponible de manière stable.

    Il convient de signaler l’absence de véritables structures hospitalières sur l’île d’Anjouan.


    Expériences / Formation du candidat

    • Formation en agronomie et/ou foresterie bac +5 et/ou expériences professionnelle significatives ;
    • Connaissances et/ou expériences des approches participatives / mobilisation communautaire ;
    • Expérience dans le management d’une équipe souhaitable ;
    • Une première expérience dans les Pays En Développement (PED) ;

    Conditions

    • Contrat statut volontaire
    • Durée : 2 ans
    • Poste basé à Mutsamudu
    • Indemnités de vie : Entre 810 et 1053 € selon profil (à partir de 5 ans d’expérience professionnelle)
    • 1 voyage A/R sur 12 mois de mission
    • Assurance rapatriement, couverture médicale (mutuelle) et retraite (si statut VSI, sinon complément d’indemnité)
    • Logement à la charge du/de la volontaire

    Documents à envoyer : CV + lettre de motivation

    Email de la personne contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  • Rémunération : Entre 810 et 1053 € selon profil
  • Candidature spontanée

    Merci d'adresser votre curriculum vitaë accompagné d'une lettre de motivation à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.