Accueil > Focus > Santé : renforcer les compétences des structures de santé pour une prise en charge durable des patients

Santé : renforcer les compétences des structures de santé pour une prise en charge durable des patients

Lundi, 08 Juin 2015

Santé : renforcer les compétences des structures de santé pour une prise en charge durable des patients

 

Pendant des années ID a soutenu financièrement et techniquement des structures de santé et notamment des structures de prise en charge du VIH Sida, en prônant la gratuité des soins pour les patients et concentrant l’appui sur les pratiques médicales et psychosociales de prise en charge. De fait ce soutien était davantage centré sur les patients de ces centres, les porteurs du VIH Sida, que sur la pérennité des structures sanitaires.

Nouvelle stratégie

ID a fait le choix stratégique en 2011 de placer le renforcement des organisations partenaires comme la finalité de nos actions, ce qui nous a conduits à revoir cette stratégie. Les organisations maitrisent en effet souvent bien leur métier de prise en charge et leur préoccupation principale tourne davantage autour de la pérennisation de leur structure, condition de la pérennisation des services aux personnes vivant avec le VIH, dans des contextes nationaux de recouvrement des coûts et dans un contexte international de diminution des financements. Ainsi, aujourd’hui l’accompagnement d’ID porte davantage sur les structures de santé que sur les patients : les appuis sur le plan technique et sur le plan de la gestion sont désormais intégrés dans une démarche globale de renforcement organisationnel et institutionnel des structures.

Accompagner les structures de santé

Cette mission d’accompagnement a été confiée au pôle partenariat. Travailler en accompagnement demande des compétences spécifiques, afin d’évaluer les demandes des structures partenaires, de tenir un positionnement adéquat (contribuant à renforcer l’autonomie des organisations), et d’appliquer des méthodes et outils pour aider les structures à renforcer leur organisation interne, à définir leur vision et leur stratégie. Il s’agit pour elles de réfléchir à un modèle pérenne, en diminuant leur dépendance financière (cela touche à leur modèle économique). Dans ce cadre, elles peuvent être amenées à mettre en place une stratégie de recouvrement des coûts, à diversifier leurs activités médicales (ex : Soins de santé primaires, laboratoire) ou à développer une autre expertise thématique (ex : eau et assainissement).

Application sur nos projets

C’est dans ce sens que nous avons conçu la troisième phase du programme Grandir avec Sidaction. Au-delà de l’expertise technique sur le VIH, nous nous sommes fixés des objectifs en termes de pérennité pour certaines structures de santé. Le pôle partenariat y travaille depuis la fin de l’année 2014, notamment grâce à deux outils permettant de renforcer la structuration et l’autonomie des organisations : l’auto diagnostic organisationnel et institutionnel et la planification stratégique sur 5 ans (déclinée en plan d’action).

Voir tous les focus