Accueil > Focus > D'une idée à un projet : mode d'emploi

D'une idée à un projet : mode d'emploi

Jeudi, 26 Mars 2015

D'une idée à un projet : mode d'emploi

  

Bien connaître un territoire

La force et la qualité des actions d’ID reposent sur un ancrage local fort partout où ID intervient. Cet ancrage est le résultat d’années de présence, de discussions, de prises de contact, de négociations, d’échanges… Notre volonté de nous investir durablement dans le développement d’une zone géographique ou d’un pays renforce ainsi notre capacité à comprendre les attentes des populations. C’est en travaillant sur l’éducation que l’on prendra conscience du manque d’équipement en assainissement dans les écoles, c’est en facilitant l’accès à l’eau en Chine que l’on s’intéressera aux problèmes d’accès à l’énergie pour les ménages. L’expérience est ici catalyseur d’action.

Développer une filière de latrines au Tchad, réduire la consommation de bois des petits producteurs d’huile essentielle aux Comores, planter des arbres en Chine, ou former les enseignants en Haïti, c’est ainsi que toutes nos actions partent d’une idée. Mais pour devenir des projets, ces idées doivent faire du chemin.

Se confronter à la réalité

Pour faire germer ces pousses de projet, il faut étudier la faisabilité d’une intervention. La conception d’un projet nécessite une fine connaissance du contexte, des besoins, des acteurs, et de leurs interrelations, pour avoir une chance d’aboutir au résultat escompté. ID concentrant ses interventions dans des zones géographiques précises, et intervenant avec une logique « programme », c'est-à-dire dans laquelle se succèdent plusieurs phases de projet, ID dispose d’une bonne connaissance des zones et secteurs dans lesquels elle intervient. Une étude de faisabilité peut viser l’identification d’une nouvelle zone d’intervention sur une thématique d’intervention prioritaire, concevoir un nouveau programme sur une thématique identifiée, ou un nouveau volet d’action qui s’intégrera dans un programme plus large…

Pour répondre au mieux aux attentes des futurs bénéficiaires, nous consultons les acteurs déjà en place afin d’identifier et prioriser les besoins par une démarche participative. Des enquêtes sont ainsi réalisées auprès des populations ciblées et des acteurs locaux ou internationaux qui travaillent sur le territoire : associations locales et représentants de la société civile, élus locaux, ONG, entreprises,… Le besoin exprimé n’est pas toujours celui que nous avions imaginé a priori, et une étude n’aboutira pas obligatoirement à une nouvelle action : elle peut tout à fait conclure qu’une action dans le secteur étudié n’est pas pertinente.

Identifier les besoins pour mieux y répondre

L’étude de faisabilité s’articule autour de plusieurs phases : le diagnostic de la situation, l’identification des besoins, et l’identification de solutions techniques. Si chaque étude sera différente, il reste indispensable de respecter l’objectif final de l’étude qui est bien le bénéficiaire final, au risque d’aboutir à des propositions inadaptées. Il est donc important de bien analyser le contexte et les besoins avant de chercher une solution technique. Un projet de développement touche des acteurs nombreux et hétérogènes, quel que soit le domaine d’intervention (éducation, agriculture, eau et assainissement…). L’étude de faisabilité doit permettre d’analyser les dynamiques locales, les jeux d’acteurs et les enjeux d’une intervention pour s’assurer que le projet réponde à des besoins identifiés comme prioritaires, réels, ressentis, et à notre portée.

ID adopte une approche par système (systèmes politiques, économiques, sociaux…) afin d’intégrer, autant que possible, toutes les composantes qui peuvent influencer le projet. S’approprier une problématique étant un processus long, il est également nécessaire de rencontrer, discuter, identifier, réfléchir, rencontrer de nouveau… puis écrire, confronter, visiter, écrire de nouveau. La répétition permet alors de nourrir une idée, de l’enrichir par la confrontation au réel, afin de déboucher sur une proposition de projet adaptée aux besoins réels des populations.

 

Voir tous les focus