Accueil > Activités > Citoyenneté et territoires

 

A partir des années 90, de nombreux pays d'Afrique et des Caraïbes ont lancé des processus de décentralisation (processus politique de transfert de compétences de l'Etat vers des collectivités territoriales, bien souvent les mairies). En conséquence, les collectivités locales des pays dans lesquels nous intervenons ont deux compétences majeures : la mise à disposition de services sociaux essentiels à la population et le développement de leur territoire notamment sur le plan économique.
Or ces collectivités ont des difficultés à assurer leur responsabilité notamment par manque de moyens humains, techniques et financiers.

Cette situation a des conséquences directes sur la qualité de vie des populations avec une augmentation des inégalités d'accès aux services essentiels et la multiplication des freins au développement. Les besoins en matière de planification territoriale et d'aménagement du territoire sont grandissants.

Parallèlement, dans ces mêmes pays, un tissu associatif de plus en plus actif et organisé voit le jour qu'il s'agit d'accompagner pour qu'il contribue efficacement au développement des territoires sur lequel il est implanté. Enfin la population a trop longtemps été la laissée pour compte des politiques et projets de développement. Il s'agit de la remettre au centre de la dynamique par la mise en place d'activités favorisant la participation du plus grand nombre.

Pourquoi ID met en place des programmes de développement local ?


Le développement local consiste ainsi à mobiliser les acteurs du territoire autour de la collectivité locale afin d'élaborer et de mettre en œuvre de façon concertée des projets économiques et sociaux dans le but d'assurer un développement cohérent en faveur de la population. Il s'appuie sur les capacités d'initiatives et d'organisation des citoyens et de leurs représentants : les élus.

ID est convaincue que privilégier une approche territoriale du développement afin d'identifier les besoins spécifiques des populations et d'améliorer leur niveau de vie est un moyen efficace d'assurer l'appropriation et l'envie d'agir des citoyens sur leur territoire.

Comment travaille ID ?

Depuis plus de 13 ans, nous créons et développons des méthodes d'intervention participatives  avec l'ensemble des acteurs du territoire pour :
- mettre en place des espaces de concertation réunissant autorités locales, organisations de la société civile, autorités administratives de l'Etat, secteur privé – et la population, qui permettront de faire émerger les besoins et d'identifier les ressources du territoire
- appuyer les mairies (personnels techniques et élus) à la planification et au pilotage du développement de leur commune
- mettre en œuvre les projets prioritaires déterminés avec l'ensemble des acteurs.

Enfin, nous souhaitons participer à l'appropriation par la société civile et la population des politiques publiques locales, notamment par des actions de sensibilisation et d'éducation citoyenne (films, théâtre, éducation citoyenne en milieu scolaire...) et en encourageant la transparence des autorités responsables envers la population (réunions publiques, journal communal...).

Nos projets en cours

ID et ses partenaires interviennent aujourd'hui dans 5 pays différents ce qui nous impose d'adapter notre méthode et nos actions en fonction des différents contextes.

 LES PROJETS PORTES PAR ID

ECODEL (2016 – 2018), 7 districts du département du Pool (5) et de la Bouenza (2)
ADEL (2016 – 2018), 2 districts du département de la Lékoumou, Congo-Brazzaville

Les 2 projets poursuivent les mêmes objectifs complémentaires : la mise en œuvre d'une démarche de développement local (élaboration et mise en œuvre d'un plan de développement) et la structuration de filière agricole favorisant le développement économique des districts d'intervention. Ils sont mis en œuvre par ID en partenariat avec la Fondation NIOSI (Ecodel) et l'ONG américaine WCS (Adel).

COLIBRI (2014-2016), 6 communes du département du Nord-Ouest, Haïti. En partenariat avec l'ONG haïtienne ADEMA.
Le projet vise le renforcement des organisations de la société civile afin d'encourager leur participation active dans la mise en œuvre des plans communaux de développement et de structurer ses actions de plaidoyer, tant au niveau local que national. Il est mis en œuvre par ID et l'ONG haïtienne ADEMA, en partenariat avec le GRET.

Komnand II (2015 – 2017), 3 arrondissements de la commune de Moundou, Tchad.
Le projet vise au renforcement des compétences des acteurs locaux, notamment de la société civile et des élus, en vue d'organiser de manière concertée les actions de développement dans 3 arrondissements de la commune. Il est mis en œuvre par ID en partenariat avec la mairie de Moundou.

 LES PROJETS PORTES PAR LES PARTENAIRES D'ID

PADELCO (2016 – 2018). Communes de Kpomassè, Toffo et Zè, département de l'Atlantique, Bénin. Porté par l'ONG béninoise GRAIND.
Le projet vise à renforcer la concertation entre les mairies et la population au niveau des 3 communes et favoriser la participation de la société civile dans la mise en œuvre des plans communaux eau et assainissement.

PADLMN (2017 – 2019), Communes de Mitsamihouli et Nyumakomo, Grande Comore, Comores. Porté par l'ONG comorienne MAEECHA.
Le projet vise à l'élaboration et la mise en œuvre de plans de développement communaux au niveau des communes de Mitsamihouli et de Nyumakomo. Il s'agit d'accompagner les 2 communes nouvellement créée dans le processus de décentralisation et de favoriser la participation citoyenne.

  • Réhabilitation de piste au Congo
  • Ramassage des déchets, Haïti
  • Construction de maison à Nan Vincent, Haïti
  • Atelier de travail sur le développement local Haïti